entrevoir


entrevoir

entrevoir [ ɑ̃trəvwar ] v. tr. <conjug. : 30>
• 1555; entreveeir « voir mutuellement » 1080; de entre- et voir
1Voir à demi (indistinctement ou trop rapidement). apercevoir, entrapercevoir. Il passait en voiture, je ne l'ai qu'entrevu. « Je n'ai fait qu'entrevoir tout cela à l'arrivée, le vent et le sable m'empêchant, à la lettre, d'ouvrir les yeux » (Fromentin ). « on entrevoit dans l'ombre de gros oiseaux de nuit » (A. Daudet). distinguer.
2(1670) Avoir une idée imprécise, une lueur soudaine de (qqch. d'actuel ou de futur). deviner, soupçonner, subodorer. Entrevoir la réalité dans un éclair. comprendre, découvrir. Entrevoir les difficultés, l'issue d'une entreprise. présager, pressentir, prévoir. « Il avait entrevu la délivrance, la liberté, une vie nouvelle. Ce n'était qu'une lueur dans les ténèbres » (France).
⊗ CONTR. Ignorer.

entrevoir verbe transitif Voir confusément, indistinctement quelqu'un, quelque chose ; apercevoir : J'ai tout juste pu l'entrevoir au passage. Avoir une idée encore imprécise sur quelque chose, commencer à le percevoir ; pressentir, deviner : Je commence à entrevoir une solution.entrevoir (difficultés) verbe transitif Conjugaison Comme voir. Orthographe En un seul mot. ● entrevoir (synonymes) verbe transitif Voir confusément, indistinctement quelqu'un, quelque chose ; apercevoir
Synonymes :
Avoir une idée encore imprécise sur quelque chose, commencer à le...
Synonymes :
- prévoir
- soupçonner

entrevoir
v. tr.
d1./d Voir imparfaitement, en passant.
|| v. Pron. Nous nous sommes entrevus une fois, rencontrés fugitivement une fois.
d2./d Fig. Concevoir, prévoir de manière imprécise. Entrevoir des difficultés.

⇒ENTREVOIR, verbe trans.
A.— Voir à demi, confusément, comme à travers un écran. J'ai gardé pour cette femme entrevue je ne sais quel désir vague et qui parfois me revient, comme un pastel pâle et effacé (GONCOURT, Journal, 1862, p. 1028) :
1. ... et, presque aussitôt, la silhouette d'un homme, le fusil à la main, se détacha de la maisonnette. D'un pas incertain, l'air inquiet et indécis, il s'avançait comme par réflexe vers le bateau qu'il avait évidemment mission de garder, s'arrêtant par instants pour prêter l'oreille, et je pus l'entrevoir une seconde plus clairement dans une éclaircie des broussailles.
GRACQ, Le Rivage des Syrtes, 1951, p. 78.
B.— Au fig. Synon. de prévoir, deviner, pressentir. Hier, Churchill, dans un discours optimiste, entrevoyait la fin de la guerre (GREEN, Journal, 1942, p. 217). Et, quand j'y reviens, les scènes que j'ai vaguement imaginées, entrevues, deviennent pour moi comme autant de « souvenirs » personnels (MARTIN DU G., Souv. autobiogr. et littér., 1940, p. CII) :
2. Par instants seulement, quelques gerçures de la conversation laissent entrevoir, sous la cordialité des propos, des divergences politiques profondes.
GIDE, Journal, 1943, p. 245.
Rem. On notera l'emploi du verbe avec le sens de « recevoir brièvement » chez Duhamel : Vous venez de consentir à m'entrevoir. Me faut-il demander pardon? (Suzanne, 1941, p. 44).
Prononc. et Orth. :[], (j')entrevois []. Ds Ac. 1718-1932. Cf. entre-. Étymol. et Hist. 1. Ca 1100 « se voir l'un l'autre » (Roland, éd. J. Bédier, 3294); 2. 2e moitié XIIIe s. « voir à demi » (Dit de la jument au diable, 91, éd. G. Raynaud ds Romania t. 12, p. 220). Composé de entre et de voir. Fréq. abs. littér. :2 916. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 4 179, b) 4 976; XXe s. : a) 3 667, b) 3 959.
DÉR. Entrevision, subst. fém. Action d'entrevoir. Je crois bien que cette trop brusque et trop courte entrevision d'un monde, qu'il eût mieux valu que je ne connusse point, ne pouvant le connaître mieux, m'a été très funeste (MIRBEAU, Journal femme ch., 1900, p. 161). Les rues à arcades, les balcons ouvragés, l'entrevision des petits canaux latéraux, et dominant tout le débouché sur le canal du Vascé (DU BOS, Journal, 1926, p. 83). Au fig. Cette entrevision d'un progrès possible (GIDE, Journal, 1931, p. 1027). Plus rarement, en emploi abs. Il [Lichtenberg] cède à son goût pour les entre-visions métaphysiques (BÉGUIN, Âme romant., 1939, p. 14). [], seule transcr. ds Lar. Lang. fr. Cf. entre-. 1re attest. 1900 (MIRBEAU, loc. cit.); de entrevoir d'apr. le dér. lat. visio (v. vision) de videre « voir », ou composé de entre et de vision. Fréq. abs. littér. : 45.

entrevoir [ɑ̃tʀəvwaʀ] v. tr. [CONJUG. voir.]
ÉTYM. 1555; entreveeir « voir mutuellement », 1080; de entre-, et voir.
1 (1270, entreveoir). Voir à demi, indistinctement ou trop rapidement. Apercevoir, entrapercevoir. || Le fait d'entrevoir. Entrevision. || Entrevoir une maison à travers les arbres, un bateau dans le brouillard. || Entrevoir qqn dans l'obscurité (→ Chaufferie, cit. 1; cigare, cit. 2). Distinguer. || Décolleté qui laisse entrevoir la poitrine. || Il passait en voiture, je ne l'ai qu'entrevu. || Nous l'avons entrevu dans l'escalier.Vx. || Je les entrevois s'avancer.
1 (…) ne me l'ombrage point (« ce que dire je n'ose »),
Si ce n'estoit (est) d'un voile fait de soie
Clair et subtil, afin qu'on l'entrevoie.
Ronsard, Amours de Cassandre, « Élégie à Janet ».
2 Mais que me veulent ces deux ombres
Qu'à travers le faux jour de ces demeures sombres
J'entrevois s'avancer vers moi ?
Molière, Psyché, V, 1.
3 Je n'ai fait qu'entrevoir tout cela à l'arrivée, le vent et le sable m'empêchant, à la lettre, d'ouvrir les yeux.
E. Fromentin, Un été dans le Sahara, p. 100.
4 (…) on entrevoit dans l'ombre de gros oiseaux de nuit qui traversent la scène d'un vol silencieux.
Alphonse Daudet, le Petit Chose, II, VIII.
5 Un ruban d'épaule de la chemise a glissé. Les seins se laissent entrevoir.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. IV, XII, p. 136.
2 (1670). Avoir une idée imprécise, une lueur soudaine de (qqch. d'actuel ou de futur). Deviner, soupçonner, subodorer. || Entrevoir la vérité (→ Astronomie, cit. 3). || Entrevoir la réalité dans un éclair. Comprendre, connaître, découvrir. || Entrevoir les difficultés, l'issue d'une entreprise. Présager, pressentir, prévoir. || Il entrevit sa disgrâce (cit. 6). || Entrevoir la possibilité de faire qqch. (→ Chez-soi, cit. 9). || Entrevoir une solution. Apercevoir.Laisser entrevoir à qqn les avantages d'une situation. || Il lui fit entrevoir que son salaire pourrait être augmenté. Espérer.
6 Tu m'as fait entrevoir que je pouvais l'aimer.
Racine, Phèdre, III, 1.
7 J'ai cru dans son désordre entrevoir sa tendresse.
Racine, Bajazet, III, 5.
8 Il avait entrevu la délivrance, la liberté, une vie nouvelle. Ce n'était qu'une lueur dans les ténèbres, mais vive et fixe devant lui.
France, le Mannequin d'osier, VI, in Œ., t. XI, p. 311.
9 Le jeune garçon commence à entrevoir certaines choses de la vie et de l'avenir. Il ne les comprend pas encore, mais il les pressent, à certaines minutes.
G. Duhamel, Inventaire de l'abîme, VIII, p. 118.
10 (…) cette idée obscure d'Ordre, de Loi, que, par éclairs, vous entrevoyez, il faut, en dépit de tout, vous tourner vers ça, mon cher enfant, et prier !
Martin du Gard, les Thibault, t. IV, p. 317.
——————
s'entrevoir v. pron.
|| Ils n'ont fait que s'entrevoir.Vx. Avoir une entrevue.
CONTR. Ignorer.

Encyclopédie Universelle. 2012.